HeRsK

Techniques Mixtes Sur Bois

 

 hersk 2

 

Né à Argenteuil en 1979, HeRsK grandit en Lozère. Il découvre le graffiti à l'âge de dix ans lors d'un voyage à Paris. Voyage marquant pour lui. A l'époque, les premiers graff venus des Etats-unis fleurissaient dans les zones urbaines. HeRsK est littéralement subjugué par cette nouvelle forme d'expression. Il emprunte alors ses premières bombes de carrosseries à son père. 

A partir de 1999, il travaille dans son garage sur ses premières pièces uniques. Il expérimente son graffitti sur différents supports comme le bois, métal, toiles, papiers ou encore murs, sacs à dos, skate et snow-board. Il est aussi un graffeur de terrrain, et réalisant des "murs" ou "décors" sur commande. 

Admiratifs des street-artists de la scène monteplliéraine avec Mist, Zest ou encore suisse avec Smach 137, il se distingue par un graff tout en rondeurs et entrecelaments, reconnaissable au premier coup d'oeil. En 2007, il rencontre Giovanni Ingrato qui le fera passer de la feuille à la toile. De cette rencontre naîtra une belle amitié, humaine et artistique qui le conduira à participer à de nombreux salons d'art contemporain. 

Un jour, il peint des colonnes en bois, cela lui fait penser au célébère esquimau. La forme est simple et identifiable par tous. HeRsK nomme son projet de glace artisanale "Something to suck". On peut y avoir ce qu'on veut, une liéquéfaction de la couleur, de l'objet ou bien même de l'art. Il fabrique lui-même ses structures en bois avant de poser les couleurs. 

Sur les terres de son enfance, il donne des stages de graff pour les jeunes et depuis quelques mois avec le soutien d'un laboratoire pharmaceutique, il travaille cet art avec des patients atteints d'hémophilie à Montpellier, Paris et Marseille. 

 

 

164

 

165

Something to suck, Techniques Mixtes Sur Bois, 60 cm